Amiante
Plomb Etats parasitaires
Energetique
Gaz Electricite Mesurage - Loi Carrez Autres Diagnostics
L'Amiante

Un Matériau à Risque
Dans l'habitat
Repérage Amiante
La Réglementation
Notre Prestation


Un Matériau à Risque

L’amiante (nom masculin du grec amiantos, incorruptible), ou l’asbeste (nom masculin du grec asbestos, incombustible) est une roche naturelle. Les deux termes sont synonymes. Ils désignent six variétés de minéraux de structure fibreuse qui sont des silicates hydratés: la crocidolite (amiante bleu), l’amosite (amiante brun), l’anthophyllite, l’actinolite, le trémolite et le chrysotile (amiante blanc). Ce dernier est une roche serpentine (silicate de magnésium) tandis que les autres sont des amphiboles (silicates de fer et de sodium ou de magnésium).

Principales variétés d'amiante
chrysotile ; amosite et crocidolite


L’amiante est extrait de mines, le plus souvent à ciel ouvert, situées essentiellement au Canada, en Russie, en Afrique du Sud, au Zimbabwe et au Brésil.

La propriété la plus connue de l’amiante est son excellente résistance au feu et à la chaleur. La longueur et la résistance des fibres permettent leur filage et leur tissage.

Fibre chrysotile
fibre chrysotile


Bon isolant thermique et acoustique, l’amiante possède encore plusieurs propriétés précieuses comme une résistance à la corrosion, une résistance mécanique significative et de bonnes affinités avec des liants, tel le ciment ou le carton.

L’industrie s’est donc emparée de l’amiante pour développer, dès la fin du 19ème siècle, de nombreux produits et applications. On estime à plus de 3.000 le nombre de produits différents pour lesquels l’amiante a été utilisé. Lorsqu’on sait en plus que l’amiante est bon marché, on comprend toutes les raisons de son succès tant dans les bâtiments professionnels (bureaux, magasins, écoles, ...) que dans l’habitat privé.


Les maladies de l'amiante

L’amiante a la propriété de se séparer en fibres extrêmement fines et longues. Leur longueur est parfois 100 fois supérieure à leur épaisseur. Leur diamètre est de l’ordre du dixième, voire du centième de micron (un micron est mille fois plus petit qu’un millimètre). Plus une fibre est longue et fine, plus elle est "respirable" et donc dangereuse pour la santé. Une fibre de laine ou de coton, par exemple, est retenue par les poils et les sécrétions du nez. La fibre d’amiante, en revanche, se positionne au milieu du conduit respiratoire, suit parfaitement les virages de celui-ci et atterrit dans les alvéoles pulmonaires. Les cellules de défense de l’organisme, les macrophages, incapables d’envelopper une si longue fibre meurent et la fibre d’amiante reste en place. De plus, la composition chimique de la fibre n’est pas altérée au contact des liquides physiologiques. On dit qu’elle est biopersistante.

Fibres d'amiante vues au microscope électronique (grossies x 1000)
amiante chryso x 1000
amiante croci x 1000


L’inhalation de fibres d’amiante peut être à l’origine de trois types de maladie :

La plus courante, l’asbestose, est une fibrose pulmonaire provoquée par l’inhalation intense et prolongée (10 à 20 ans) de grandes quantités de poussières d’amiante. La maladie continue à progresser même si le malade est soustrait au risque. Elle se traduit par une diminution progressive de la capacité respiratoire. Les cas graves peuvent être mortels ;

Le cancer du poumon est une affection qui apparaît après une exposition intensive à l’amiante. Le délai d’apparition est très long: 20 à 30 ans après l’exposition initiale. Les cancers du poumon ne sont pas tous liés à l’amiante, le tabac étant le plus souvent en cause. Mais pour les fumeurs, le risque d’apparition de la maladie est multiplié par 50 ;

Le mésothéliome est un cancer de la plèvre (enveloppe externe des poumons) et du péritoine (enveloppe de la cavité abdominale) spécifique de l’amiante. Il semble qu’une exposition même faible ou de courte durée puisse être à l’origine de cette maladie. La période de latence est très longue: 30 à 40 ans après l’exposition. L’espérance de vie avec un mésothéliome est de 15 mois environ.

Les deux premières maladies sont typiques d’une exposition professionnelle. Par contre, le mésothéliome, qui n’est pas lié à une exposition forte ou de longue durée, peut frapper en dehors du milieu de travail. Les thérapeutiques ne sont pas efficaces. La prévention d’exposition aux fibres est donc essentielle.
Il est toutefois important de rappeler que, dans l'habitation, seule la dégradation d'un matériau friable contenant de l'amiante ou l'agression mécanique d'un tel matériau en bon état ou d'un produit à amiante lié peut provoquer une dispersion de fibres dans l'environnement et donc se révéler dangereuse pour l'homme.

 


   
 
Copyright © Expar, Brest 2002-2017. Réalisé par Cédric Harrois.